MIP

Général

Le Membrane Interface Probe ou MIP est une technologie qui permet d’appréhender le sous-sol en détail en donnant une visualisation précise du volume, de la position et du mouvement de la contamination dans le sol.
La sonde est poussée à vitesse constante et renvoie un log continu comprenant les informations physiques et chimiques du sol, que ce soit en zone saturée ou non. Le MIP localise la pollution in situ et expose simultanément les données géologiques et hydrogéologiques. Des profils verticaux, des coupes, des figures en 3D et des cartes sont réalisables à partir des données électroniques fournies par le MIP. Le fait d’obtenir les résultats en temps réel permet de prendre de meilleures décisions sur le terrain quant à la position des sondages par rapport à la pollution et de déterminer la profondeur des prélèvements des échantillons d’eau et de sol de manière pertinente. Ceci afin de mieux délimiter la pollution présente dans le sol et/ou l’eau souterraine.

Les bureaux d’ingénierie utilisent le MIP pour:

algemeen2

  • Obtenir plus d’informations sur la pollution présente sur un site (extension verticale et horizontale, types de polluants)
  • Avoir une évaluation rapide de l’état du sol
  • Localiser la source d’une pollution et visualiser son évolution
  • Optimiser les prélèvements et surveiller le sol « propre »
  • Obtenir une évaluation des risques plus précise
  • Déterminer si la solution de dépollution envisagée est la plus performante
  • Développer une base de données précise pour surveiller un site
  • Evaluer la performance des systèmes courants utilisés pour la dépollution du sol
  • Réduire les coûts totaux du projet

Technique

technisch1Le Membrane Interface Probe est une sonde équipée d’une membrane poreuse enfoncée statiquement dans le sol, puis chauffée à une profondeur voulue. A 120°C, les composés organiques s’évaporent dans le sol et traversent une membrane polymère pour arriver dans une boucle de gaz fermée et inerte qui permet le transport des composés, à travers une série de tubes, jusqu’à un système de détection placé en surface, le chromatographe. Grâce à trois détecteurs (FID, PID, DELCD), ces composés sont immédiatement visualisés sur l’ordinateur en fonction de la profondeur et en parallèle, la conductivité, la température du sol et la vitesse du sondage sont indiquées..

La technologie MIP est particulièrement appropriée pour des composés organiques volatils. Ceux-ci sont analysés par trois détecteurs :technisch2

  • le FID (Flame Ionisation Detector) qui détecte les alcanes, les hydrocarbures volatils,
  • le PID (Photo Ionisation Detector) qui détecte les hydrocarbures volatils, les composés aromatiques, les composés chlorés (COHV),
  • le DELCD (Dry Electron Conductivity Detector) qui détecte les composés chlorés (COHV).

Suite à l’analyse des profils MIP sur site, des échantillons de sol et d’eau peuvent être réalisés pour quantifier la pollution à une profondeur donnée. Ces échantillons peuvent directement être pris à l’aide du MIP.

Résultats

Suite à la réalisation des profils de chaque sondage, une copie papier et/ou électronique des résultats est disponible. Pour comprendre la plupart des données, ces résultats peuvent être traités et présentés sur des graphiques 2D ou 3D.

Travailler avec Verbeke

Société VERBEKE

Le Membrane Interface Probe a été employé avec succès par la société Verbeke pour un grand nombre de projets de recherche de pollution (phase diagnostic) et de dépollution du sol et de la nappe. Il est approprié pour des investigations de sol et d’eaux souterraines avec des pollutions aux composés organiques volatils. Il est déployé par l’intermédiaire d’une installation directe de poussée comme le pénétromètre et est utilisable en zone saturée ou non. La sensibilité du système dépend des outils analytiques utilisés et du composé chimique recherché. En effet, bon nombre de solvants chlorés et d’hydrocarbures sont discernables à des concentrations aussi basses que 100 ppb et 1 ppm. Cet outil apporte de très bons résultats pour la détection de DNAPL (plongeant) et de LNAPL (flottant). Le cas échéant, il peut nettement réduire la durée et le coût des investigations liés à des projets de dépollution.

Nous développons ce procédé depuis 10 ans et avons réalisés plus de 350 projets en France, en Belgique et aux Pays-Bas, avec environ 2000 sondages.

Innovation

Contrairement à nos concurrents, notre système MIP est installé à l’intérieur d’un chenillard. Avec cette machine, la sonde est introduite en poussée continue dans le sol et non pas par percussion comme c’est la cas traditionnellement avec le système GEOPROBE. Avec ce procédé, la sonde MIP est mieux préservée et nous pouvons également avoir des informations sur la géologie du site par la réalisation d’un pénétromètre statique en début de chantier.

De plus, comme nous travaillons à l’intérieur de la machine, les appareils ne subissent pas les contraintes climatiques. Cet équipement étant très sensible, la qualité du système et des résultats n’en est que meilleur.

La machine standard Verbeke se déplace facilement en extérieur, mais aussi à l’intérieur de bâtiments. Dans les cas où l’accessibilité est limitée deux autres machines de tailles inférieures, sur lesquelles le système peut être installé, sont également mises à votre disposition.

Parallèlement à l’intervention MIP, nous pouvons aussi mobiliser une machine de forage pour la réalisation de prélèvements de sol (à la tarière ou sous liners) ou la pose de piézomètres définitifs. Cette machine peut aussi réaliser les pré-forages au marteau fond de trou si des dallages et des remblais importants sont présents sur le site.